Et si les bâtiments se racontaient - Circuit historique et architectural de Vaudreuil-Dorion

 

Baie de Vaudreuil et campus de la Cité-des-Jeunes

Croix de chemin et maison Joachim-Génus (maison Valois). © Bernard Bourbonnais – Musée régional de Vaudreuil-Soulanges, 2017.
Vue partielle du parc de la Maison-Valois. © Bernard Bourbonnais – Musée régional de Vaudreuil-Soulanges, 2017.
Centre administratif et culturel du campus de la Cité-des-Jeunes. © Bernard Bourbonnais – Musée régional de Vaudreuil-Soulanges, 2017.
Centre sportif Lévis-Sauvé (à gauche) et Centre administratif et culturel (à droite). © Sébastien Daviau – Musée régional de Vaudreuil-Soulanges, 2017.
Vue latérale du Centre de formation professionnelle Paul-Gérin-Lajoie du campus de la Cité-des-Jeunes. À l’avant-plan, l’œuvre d’art de l’artiste Yves Louis-Seize. Réalisée en 2001, elle est intitulée Turbidite. © Sébastien Daviau – Musée régional de Vaudreuil-Soulanges, 2017.
Occupation des terres bordant la baie de Vaudreuil en 1867. Détail de la carte de H.S. Sitwell et W.F. Drummond, Contoured plan of Vaudreuil, Canada East, surveyed in 1865-1866, 1867. © Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Collection numérique/Cartes et plans.
Ancien centre culturel du campus de la Cité-des-Jeunes en 1970. L'édifice a été conçu par les architectes Louis-Joseph Papineau, Michel-Robert Leblanc et Guy Gérin-Lajoie. © Bibliothèque et Archives nationales du Québec, E6,S7,SS1,D702117.
Centre de formation professionnelle Paul-Gérin-Lajoie (anciennement l’Institut de technologie de Vaudreuil) en 1970. Les plans sont de l’architecte Jean Ouellet. © Bibliothèque et Archives nationales du Québec, E6,S7,SS1,D702120.
École secondaire de la Cité-des-Jeunes, pavillon Vaudreuil (anciennement l’École Secondaire Régionale de Vaudreuil) en 1970. Le bâtiment est une réalisation de l'architecte André Marchand. © Bibliothèque et Archives nationales du Québec, E6,S7,SS1,D702121.
Une nouvelle venue sur le campus, l’école Brind’Amour (primaire). Construite en 2014, cette école primaire est une réalisation de l'architecte Frédéric Leclerc (Leclerc associés architectes). À l’avant-plan, l’œuvre de Francine Larivée intitulée Amalgame. © Bernard Bourbonnais – Musée régional de Vaudreuil-Soulanges, 2017.

Bordé par la baie de Vaudreuil (rivière des Outaouais), ce secteur est situé au cœur de Vaudreuil-Dorion. Des censitaires s’adonnent à l’agriculture et à l’élevage dès le 18e siècle. Positionnées entre les villages de Vaudreuil et de Dorion, les terres accueillent, au tournant du 20e siècle, bon nombre de résidences liées à la villégiature (pensions estivales, maisons de style Arts and Crafts et chalets d’été)1. Son paysage est grandement modifié avec la construction de 1963 à 1966 du campus de la Cité-des-Jeunes2. Le plan d’ensemble de cet immense complexe scolaire est confié l’urbaniste Jean-Claude LaHaye (1923-1999). Des architectes de renoms sont embauchés (André Marchand, Paul Goyer, Jean Ouellet, etc.) afin des concevoir les plans des nombreux édifices qui composent ce campus novateur3. Quelques années plus tard, en raison du point de vue qu’il offre sur la rivière des Outaouais et le lac des Deux Montagnes, les instances municipales y aménagent le parc de la Maison-Valois et acquière et restaure, en 1972, la maison Joachim-Génus (maison Valois). Cette volonté de conserver l’accessibilité publique aux rives de la baie de Vaudreuil s’est poursuivie avec l’installation, dans le parc Paul-Gérin-Lajoie, de terrains de volleyball de plage et d’un parc de planches à roulettes (2014)4.

Extraits vidéo

Le campus de la Cité-des-Jeunes - un nouvel environnement scolaire. © Ville de Vaudreuil-Dorion - Musée régional de Vaudreuil-Soulanges, 2017.

Le campus de la Cité-des-Jeunes - un exemple du nouvel urbanisme des années 1960. © Ville de Vaudreuil-Dorion - Musée régional de Vaudreuil-Soulanges, 2017.